31. déc., 2017

Bilan 2017

Le difficile exercice du bilan de l'année Sauvage

 

Comme chaque année, il y a eu du bon et du moins bon, mais cette année fut avant tout celle de la naissance concrète de Laura Black. Un pseudo qui m'a entraînée bien plus loin que ce que j'espérais et imaginais.

 

Si je devais résumer mon sentiment pour l'année, je le ferai en utilisant les mots:

Joie et incrédulité.

 

 

Eh oui! Difficile d'imaginer il y a un an que l'année serait aussi extraordinaire. J'ai encore du mal à regarder le chemin parcouru sans avoir le coeur qui bat à 1000 à l'heure. 

Je laisse les couacs de côté (soit parce que je me suis efforcée de les corriger, soit parce que je n'y peux rien alors pourquoi se prendre la tête?) et me dis que j'ai profité d'une année riche en couleurs.

Merci donc à vous lecteurs, notamment à ceux qui ont pris le temps de me faire un retour, mais aussi à ceux qui me suivent en silence Cour, à mes éditeurs qui m'ont appris beaucoup et aidée à m'améliorer et à tous les auteurs avec qui j'ai eu la chance et le plaisir d'échanger.

L'écriture est un travail solitaire par bien des aspects et, pourtant, ancrée dans un relationnel qui nous rappelle pourquoi nous passons des heures et des heures sur un texte. 

 

Autre constat: j'ai parfois eu le sentiment d'un raz-de-marée. J'ai attendu longtemps avant de me faire publier et les 2 dernières années ont été de ce point de vue un véritable tsunami. Les contrats se sont enchaînés sans que j'arrive à y croire...

L'année 2018 devrait être de ce point de vue plus calme puisque tous mes textes "en réserve" ont été ou sont sur le point d'être publiés. Un seul reste en attente d'une réponse d'éditeurs. 

 

Au final, j'ai à peu près tenu les prévisions que je m'étais fixée pour 2017 {#smileys123.tonqueout}

 

Alors, je profite de ce bilan pour faire le point sur mes séries:

 

La meute de Mervent: 

Cette série devait comporter 4 tomes avec un spin-off. Les loups blancs sortiront en janvier et le tome 3 est en cours de lecture chez mes bêtas. J'ai commencé l'écriture du 4ème tome, super motivée. Je pense de plus en plus à ajouter un recueil de textes courts (3 ou 4) pour finaliser l'histoire de certains loups de la meute car je ne pense pas pouvoir tout intégrer au dernier tome (ce qui serait incohérent).

Cela étant, je compte finaliser cette série en 2018. Ce qui n'exclut pas d'autres spin-off ensuite puisque Levander Gales reviendra dans au moins un roman qui lui sera spécifiquement consacré. Pour ceux qui le souhaitent, j'ai déjà écrit un texte court sur cette meute. Il est paru dans l'ivre coeur 2017.

 

La citadelle des monstres:

Le tome 2 sort en février. 

Cette série devait compter 2 tomes, mais l'histoire de Iaël a pris plus d'ampleur que prévu. Le synopsis du dernier tome est donc déjà écrit (il y a d'ailleurs des indices disséminés dans les 2 1ers) et je compte m'atteler à ce texte sur le 1er semestre 2018.

 

Au coeur des Highlands

Le 1er tome, la captive de l'écossais, est sorti en décembre et je viens d'initier le 2ème tome. Cette série totalisera 4 à 5 tomes (une incertitude sur l'un des tomes dont l'histoire reste à détailler, mais le potentiel est là). 

 

Les sorciers de Fallone:

Là aussi, série en 4 tomes et les synopsis sont écrits depuis le 1er tome. J'ai entamé le tome 3 et en suit au quart, mais je bloque. L'atmosphère de ce texte est très sombre et j'ai du mal à trouver le ton juste. Je me laisse le temps de réfléchir à la façon dont je souhaite aborder certaines thématiques, de façon à être en accord avec moi-même. 

 

Shadows of the past:

Là aussi, tous les synopsis sont prêts et je dois me pencher sur l'écriture du tome 3, ce qui n'interviendra pas avant le 2nd semestre 2018. Je peux d'ores et déjà vous dire que l'enquête pour comprendre ce qui est arrivé à Elisha va se poursuivre et qu'elle réservera quelques révélations inattendues... 

 

Il me reste un seul projet, une romance contemporaine dans la veine de Rien que toi, en cours de soumission. Des réponses devraient arriver en début d'année... Wait and see! 

 

Alors, oui, ça fait beaucoup, mais je suis une touche à tout et ce rythme d'écriture me convient. Je ne force pas, mais écrire fait partie de moi. Je m'épanouis véritablement derrière mon clavier et ces 2 dernières années, j'ai eu le sentiment de me retrouver en laissant libre court à mon imagination. Grand sourire

Ce qui signifie que j'ai eu cette année plein de nouvelles idées, idées remisées dans un fichier de "projets en attente" et il me tarde d'en développer certains.  SauvageCool{#smileys123.tonqueout}